Mon parcours

LES PRÉMISSES DE MON ENGAGEMENT

L’intérêt pour la politique me vient très tôt. En 1993, je participe à ma toute première manifestation pour l’unité du pays. De nombreux combats me passionnent, raison pour laquelle je m’investis dans de nombreuses associations patriotiques.

 

Aussi loin que je me souvienne,
je chéris les valeurs de liberté et d’émancipation.

 

Pour mes études supérieurs, je choisis l’ULB comme une évidence. Je rejoins très le cercle des étudiants libéraux dont je deviens le Président. Ce sont les prémices de mon engagement politique.

Lors d’une conférence que j’organise au sein de l’Université, une conseillère communale de la Ville de Bruxelles me propose de me présenter sur les listes électorales libérales pour les futurs élections communales. Pourquoi pas, j’ai 21 ans.

Pendant deux ans, entre 98 et 2000, j’assiste à la plupart des conseils communaux. C’est le déclic. Je me rends compte que beaucoup de décisions et d’actions concrètes se prennent au niveau communal et cela me donne envie d’aller plus loin. Je suis encore étudiant quand François-Xavier de Donnea me donne l’occasion de me présenter sur les listes communales en 2000, comme le plus jeune candidat libéral.

Après une campagne pleine d’énergie, je réussis à faire le 11ème meilleur score de la liste. Je serais élu

comme plus jeune conseiller communal à la Ville de Bruxelles, à 23 ans à peine.

Très vite je m’implique dans les matières dites « urbaines » telles que l’Architecture, l’Urbanisme, le Patrimoine, l’Aménagement du territoire, la Sécurité, les matières Culturelles ainsi que les matières liées à la Mobilité.

Je ne serai pas un conseiller communal silencieux. J’interpelle beaucoup, en allant sur le terrain et dans diverses associations. En 2006, nouvelle élection et malheureusement à nouveau dans l’opposition. En 2009, je suis candidat aux élections régionales où je ferais un score très honorable de près de 3000 voix, soit plus que la moitié des députés de l’époque.

Trois ans plus tard, lors des élections communal de 2012, c’est avec une joie immense que je suis nommé échevin de l’Urbanisme et du Patrimoine en charge de la Centrale d’achat à la Ville de Bruxelles. Des compétences que je connais et que je chéris particulièrement.

Close